Liz Ikiriko

Liz Ikiriko

Liz Ikiriko est une artiste et conservatrice canadienne d’origine nigériane, basée à Tkaronto/Toronto. Son rôle d’éducatrice, de créatrice et de mère nourrit sa pratique, qui se concentre sur les récits africains et diasporiques. Par le biais de la collaboration et de la recherche, elle soutient et crée des expériences incarnées pour faciliter les moments de vulnérabilité et de soins pour ses communautés. Ses projets et ses curiosités engagent, questionnent et confrontent les systèmes d’oppression intériorisés.

Liz Ikiriko est titulaire d’un MFA en critique et pratique curatoriale de l’Université OCAD (2019). Son travail a été exposé à l’échelle nationale et fait partie de la collection permanente de la Dunlop Gallery. Ses écrits ont été publiés dans Public Journal, MICE Magazine, C Magazine, Blackflash et Akimbo. Les projets de commissariat les plus récents de Liz Ikiriko comprennent : Is Love a Synonym for Abolition ? (Gallery 44, 2021), The Break, The Wake, The Hold, The Breath (Circuit Gallery/Prefix ICA, 2019), An Archive But Not An Atlas (Critical Distance Centre for Curators, 2019) et A Lineage of Transgression (ArtSpace Peterborough, 2019). Elle enseigne actuellement la photographie à l’Université Ryerson et est conservatrice adjointe à la galerie d’art de l’Université York.

Étiqueté